Coronavirus : le monde d’après doit commencer maintenant !

En cette période de confinement, ne perdons pas notre sens critique. La démocratie ne doit pas être mise entre parenthèse. Cette loi d’urgence est une vaste « couillonnade » ! Pourquoi, au prétexte de cette crise sanitaire, le gouvernement met en place l’état d’urgence…et va gouverner sur ordonnance…un de plus. Souvenons-nous du dernier état d’urgence, soi-disant pour lutter contre le terrorisme, qui a eu pour conséquence la remise en cause des règles élémentaires de démocratie, du droit de manifester et ce ne sont pas les syndicalistes, les écologistes et les gilets jaunes, eux qui ont subi la répression qui me contrediront. Aujourd’hui le prétexte est le coronavirus !

Belle aubaine ! Les premières mesures de régression sociale ne tardent pas à pleuvoir : 6 jours de congés en moins, des RTT en moins, on va épuiser des salariés à travailler 60h par semaine…soi-disant que l’effort doit être fait par toutes et tous….Ah oui ! Alors donc pourquoi ne rétablissons-nous pas l’Impôt sur la fortune (4,3 Milliards €), ne supprimons-nous pas la Flat tax (1,3 Milliards €), le CICE (20 Milliards €), puisque nous sommes en guerre contre cet ennemi invisible, le coronavirus ? Il faut prendre des mesures d’urgences et utiliser ces énormes cadeaux fiscaux pour la lutte urgente contre le virus (ne pas confondre avec un état d’urgence). 10 Milliards € sont indispensables immédiatement aux hôpitaux pour faire face à la pandémie.

Aujourd’hui les personnels hospitaliers sont encensés, hier gazés, matraqués alors qu’ils interpellaient depuis de nombreuses années sur le manque de personnel et de moyens matériels. Au niveau de l’assemblée nationale, Caroline FIAT, aide-soignante, députée France Insoumise, a fait un travail remarquable dans une commission dans un rapport qu’elle a remis concernant les EHPAD (qu’elle connaît bien puisqu’elle y travaillait)…que s’est-il passé ensuite ? Rien !

Je suis très en colère car ce gouvernement a décidé de laisser « crever » nos aïeux ! Quelle honte en France, 6ème puissance économique mondiale ! Preuves à l’appui, voici les directives du gouvernement qu’on reçues les directeurs d’ EHPAD : « Les patients âgés dans un tel contexte épidémique, ne relèveront pas de la réanimation, ne seront ni intubés, ni ventilés. »

https://lecourrierdesstrateges.fr/…/exclu-trier-les…/

Nos services publics sont dans un tel état que les personnels hospitaliers, malgré leur dévouement, sont déjà débordés….et cela Mme BUZYN le savait (elle avait déclaré et informé le gouvernement dés le mois de janvier que nous aurions à affronter un « tsunami »)…

Voici quelque chiffres pour mémoire : l’Hôpital public aura une augmentation de son budget de 1,5 Milliards € sur 3 ans, mais, depuis 2017, ce même gouvernement a privé de 12 Milliards € l’hôpital public. Je vous laisse compter. 69 000 lits ont été fermés en 15 ans, les salaires des infirmières en France sont au 26ème rang sur 29 pays de l’OCDE !

Voilà l’état de déliquescence de nos services publics qui sont pourtant bien utiles à la population, et d’autant plus en cette période de crise.

Nous n’oublierons pas, des comptes seront à rendre au peuple à la sortie de crise.
Le monde d’après doit commencer maintenant !

Pascal PRUVOT

comptes à rendre mars2020

Un commentaire

  1. Le capitalisme a toujours fait preuve de cynisme. Cette crise sanitaire peut-être l’occasion pour le peuple de prendre conscience qu’il est temps de changer de monde. Rosa Luxembourg l’avait dit avant moi : « Le Socialisme ou la chaos ». A chacun (e) de choisir.
    Christian Pienne

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s