Humeurs d’insoumis.e.s du 52

IMG_20190706_144820n&b.jpg
Forêt du Corgebin 6 juillet 2019
MichèleL6juil2019
Michèle LECLERC Richebourg

Pique-nique à la fontaine Ste Libaire au Corgebin, le décor est super, le temps est avec nous, pas trop chaud. À l’abri sous les arbres, nous avons quand même dû migrer à une autre table pour avoir un peu de fraîcheur (méa culpa, Loïsa tu avais raison !). Nous ne sommes pas nombreux, certes. Mais à 6, nous occupons toute la table. 2 de plus et il nous fallait des rallonges ! Plaisanterie mise à part, on ne peut que le regretter. Mais nous sommes contents de nous revoir autour d’un pique-nique partagé. Nous abordons différents sujets : bien évidemment les européennes et la déception pour la FI par rapport au boulot fait. Nous ne sommes pas tous d’accord sur les causes de cet échec et la discussion est vive !

Avec Michaël, nous parlons de notre réunion sur les municipales tenue la veille, de nos réserves quant aux positions de certains de nos partenaires et de notre stratégie pour la suite. L’immigration s’invite à la table : causes, conséquences, comment y faire face, beaucoup d’interrogations pour savoir comment déconstruire les préjugés. Une réunion publique est envisagée à Chaumont à la rentrée sur ce thème. D’autres sujets sont abordés, nous avons passé plus de 3 heures à discuter, échanger sous un ciel clément et un cadre agréable ! Constat : le travail qui nous attend est immense, mais nous sommes des Insoumis, même pas peur ! Ce pique-nique m’a redonné une bouffée d’oxygène, merci aux copines et aux copains pour cette belle journée ! Je repars plus motivée que jamais.

 

MichaëlL6juil2019
Michaël LEGRAND Chaumont

Un super moment passé dans cette magnifique forêt du Corgebin, petite nostalgie de voir si peu de monde. Nous avons presque gagné le droit d’être au deuxième tour des présidentielles. Du jamais vu pour un mouvement comme le nôtre !!! L’union autour de la campagne était magnifique. C’est vous tous lors de cette campagne qui m’ont donné cette envie de me battre encore et encore. La déception des européennes ne doit pas gâcher tous cela !! Il y a plein d’autres batailles à gagner dont celle des municipales donc réunissons nous pour les gagner car je n’ai rencontré que des gens formidables dans ce mouvement même avec nos désaccords et tous ensembles nous préserverons notre Haute-Marne adorée.

 

PatrickZ6juil2019
Patrick ZAHND Bourbonne les Bains Mexico

Notre rencontre amicale s’est déroulée à l’ombre d’une belle forêt domaniale. Sous une chaleur trop précoce et intense pour être ordinaire en ce début de mois de juillet. Nous sommes entrés dans une ère de fracas et faisons face à l’urgence de nous y adapter ou de périr. Le changement climatique en cours préfigure un possible effondrement de notre civilisation humaine. La 6e extinction massive est en cours. Notre modèle de production capitaliste néolibéral financier productiviste nous a mené à ces catastrophes sans parler de la énième crise financière qui se profile. Le capital triomphant accentue sa domination avec une violence croissante. Son idéologie aliène les individus vaincus, soumis, apathiques. Ses institutions et son État brisent les énergies, combat par la force les résistances collectives dans le monde et ici. Il a recours de plus en plus à cette violence pour dominer et contrôler les choses, les personnes, la nature. Face à la contestation politique, il oppose la répression par la force, sans renoncer à la case fascisme pour soumettre les résistances. La guerre n’est pas loin. Les esprits manipulés expriment la haine de l’autre, La course aux armements est annonciatrice de drames futurs. Le système de sécurité mondial, le multilatéralisme basé sur le droit international public sont à terre. On observe cette course à l’abîme avec effroi.

Et, pendant ce temps, face à toutes ces urgences immédiates, nos forces se rabougrissent, certains de nos anciens camarades et électeurs tournent casaque, désertent le combat. C’est incompréhensible et triste. Que faire pour mobiliser, conscientiser face à ces dangers globaux qui nous affectent ici. Que faire pour que nous travaillons tous à une issue pacifique, en solidarité avec les autres êtres vivants et les générations futures ? Aurions-nous des attitudes de privilégiés occidentaux ? Pouvons-nous nous accommoder des désordres du monde dans lequel nous vivons, de la montée des inégalités, de la haine alors même que nous sommes porteurs d’un « Avenir en Commun » ?

Que faire pour éviter le pire si nous ne bougeons pas ? Nous avons parlé de lutte anti-capitaliste entre nous mais pas trop dans d’autres cercles LFI. Si une défaite électorale démoralise des militants c’est qu’il ne sont pas très aguerris, que leur conscience politique est fragile. Au moment historique que nous vivons, nous avons besoin de militants aguerris. Il nous faut partager une analyse commune de notre environnement mondial et national, une stratégie partagée qui ne peut être uniquement électorale. Il nous faut être des internationalistes conséquents, solidaires des autres peuples également victimes et vaincus. Être solidaires ici des migrants, réfugiés, demandeurs d’asile, nos frères humains. Se désaliéner de l’idéologie dominante qui nous asservit. Certains de nos camarades ne semblent pas comprendre les enjeux du jour et les combats à mener qui vont requérir d’affronter les forces du capital. Notre débat stratégique ne peut pas reposer que sur des disputes électorales. La lutte dans le cadre unique des institutions bourgeoises limite la possibilité de victoires futures pour établir notre révolution citoyenne souhaitée. Que faire face à de telles forces ? La résignation ? La non-violence ? Examinons ce que nous enseigne l’histoire.

 

Marie-JoséN6juil2019
Marie-José NOËL Bettancourt la Férrée

Nous étions 6 pour cette réunion pique nique en forêt. J’aime bien le cadre naturel ici le bois les autres fois chez l’un où l’une. Des courageux volontaires besogneux Michèle Louisa Mikaël qui n’abandonnent pas réunis autour d’un programme, un creuset l’avenir en commun la planification écologique demande patience persévérance. Le résultat des européennes ne nous surprend pas il est à l’image de l’Europe mondialisée. Perso je ne perds pas de vue que des groupes se forment ils sont là à travailler dans le quotidien car l’inacceptable n’est pas acceptable pour eux. Les urnes ne sont pas le reflet de nos vies. Peut être qu’elles permettent encore des croisements de gens qui sans elles ne se rencontreraient plus. Le chaudron des municipales un peu d’avenir que nous nous préparons. Avec mon amitié.

 

LoïsaG6juil2019
Loïsa GRANDISSON Chaumont

Cette rencontre des Insoumis 52, organisée ce 6 juin, sur une aire de pique-nique dans la forêt du Corgebin à Chaumont a sans aucun doute été agréable et réussie, à l’ombre de ses magnifiques arbres. La discussion a été vive et franche entre nous : sur les Européennes qui nous ont évidemment beaucoup déçu, sur les prochaines municipales et les stratégies à mettre en place et bien d’autres sujets. Mais… nous n’étions que 6, l’échec aux élections pèse sur le moral de tou.te.s même si moi perso je relativise un peu. Nous sommes une jeune organisation, nous avons un beau programme qui correspond bien aux problématiques présentes et futures pour repartir au combat si nous le voulons. Le plus inquiétant à mon avis c’est la porosité qui existe entre le mental de certains Insoumis et la musique médiatique de fond anti-Mélenchon (et bien sûr anti-LFI), Certains d’entre eux ne sont pas loin de penser qu’il faut une victime expiatoire à nos déboires (ils ont certes le droit de le penser) et elle est toute trouvée : JLM et,,, tout irait mieux, au lieu de jouer collectif, de se serrer les coudes et de ne pas faire le jeu du politiquement correct ambiant (en matière de comportement) si propre à la petite bourgeoisie, j’en suis très déçue. En tout cas, si cette opinion parvenait à ses fins je considérerai que l’insoumission est morte chez LFI et nul doute que j’irai voir ailleurs ! Et je ne serais sûrement pas la seule !

 

DanielM6juil2019
Daniel MONNIER Louze

D’habitude je suis plutôt d’humeur optimiste. Mais là, le résultat de la France insoumise aux élections européennes m’a plombé le moral. Tous les voyants ou presque sont au rouge : nous sommes relégués à moins de 10 %, avec un PS moribond qui fait presque aussi bien que nous ; les capitalo compatibles d’EELV font le double de nous ; et surtout le recours anti Macron, c’est Le Pen et pas nous ! Tout ce boulot depuis des années pour en arriver là : consternant, accablant, frustrant. Je me suis engagé comme militant politique avec cette énigme à résoudre : pourquoi la majorité de la population vote à l’inverse de ses intérêts ? Avec les 19 % de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle de 2017 nous avions un début d’issue à cette énigme : fédérer la jeunesse, les classes populaires et les classes moyennes. Il y avait un espoir de faire mieux la prochaine fois. Patatras c’est l’inverse cette fois ci : la jeunesse est allée vers EELV, les classes moyennes aussi, ou pire sont retournées vers le PS, les classes populaires ont choisi le FN ou ont boudé les urnes… Je fais un constat acide : Jean-Luc Mélenchon a perdu la main, la France insoumise ne donne pas envie…

Et pourtant ?… Face à la violence du néo capitalisme financier mondial, qui d’autre que la France insoumise et Jean-Luc Mélenchon prennent la mesure de la violence qu’il faudra nécessairement lui opposé pour passer à l’ère post capitaliste ?… Personne ! Grand merci à mes ami.e.s et camarades Loïsa, Marie-José, Michaël, Michèle et Patrick d’avoir soulagé mes bleus au moral et de l’avoir remis dans le sens du combat révolutionnaire. Ce 6 juillet dans la quiétude sylvestre du Corgebin fut une belle journée !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s